28.11.13

HAIM Forever


J'adore ce clip vintage eighties.
Des filles en mobylette et perfectos, des guitares, des palmiers, du rouge à lèvre, des chorés improvisées et un son pop à la Madonna grande époque.

Et 3 sœurs, comme à la maison!


25.11.13

Barbie cake, je l'ai fait!

Voilà, moi qui suis anti-Barbie et qui n'aime pas le rose, je me suis fourvoyée et j'ai fais un Barbie Cake rose.
Finalement je ne regrette pas, je me suis bien amusée et j'ai mis des étoiles plein les yeux de Chiara, Barbie addict!
J'en ai profité pour m'entrainer au futur Rainbow Cake de Romy, en faisant plusieurs couches de couleurs différentes (malheureusement pas de photo présentable).


Barbie Cake vanille Philadelphia citron


 Génoise vanille, glaçage Philadelphia citron, robe en pâte à sucre.

A vous!!



22.11.13

Le Solilesse à Toulouse


PAS SI SOT QUI PASSE LA PORTE, telle est la devise du Solilesse.
Après moultes déconvenues gustatives sur Toulouse je m'étais juré de ne plus essayer de nouveau restaurant sur Toulouse.
Mais pas plus sotte qu'une autre, curieuse comme un poux et optimiste forever, je me suis laissée tenter par ce petit restaurant rue Peyrolières.
Grand bien m'en a pris puisque je vous le conseille les yeux fermés.
Une équipe de mecs (j'ai quand même aperçu une fille en cuisine), contents de travailler (si,si!) et donc de vous recevoir, pas de flonflons, tout en simplicité et bonne humeur.
Une déco épurée sans faute de goût : briquettes apparentes, un peu de métal, du mobilier indus.
Une carte toute simple aussi, mais qui me parle, 3 entrées, 3 plats, 3 desserts, renouvelés tous les jours, 14€ entrée + plat ou plat+dessert, parfait.

Retaurant Le Solilesse Toulouse















Saumon et flétan fumé, mousse aux herbes
Velouté de butternut, pressé de pomme et boudin frit








Filet de julienne, lasagne de champignons (quelques cèpes)
Joue de porc aux olives, pommes de terre roties







J'aurais bien tenté le crumble ananas mais c'était un jour de petite faim, la prochaine fois!

La présentation est délicate et soignée, toujours sans chichis, les plats sont traditionnels un poil revisités, la promesse est tenue, c'est joli et c'est bon!


Le petit bonus spécialement pour vous, la crête rouge du Chef cuisto que j'ai paparazzé, Maître coq punk!



Rendez-vous au Solilesse.














Romy, la photo qui fait peur

Le jour de la désolation.
"Ze veux pas y aller."
"Ze suis malade."
"Laisse moi kranquille."



Pull, bonnet et écharpe Monoprix, parka Kiabi, boots H&M.


13.11.13

Dreamcatcher in progress

Un napperon vintage, des plumes de mes poules (oui j'ai des poules!), des perles en bois, du galon mint et un crâne de lapin ramassé par Romy.